interstices.io « L’interstice est un espace de relations humaines qui, tout en s’insérant plus ou moins harmonieusement et ouvertement dans le système global, suggère d’autres possibilités d’échanges que celles qui sont en vigueur dans ce système. » Esthétique relationnelle, Nicolas Bourriaud, Les presses du Réel, 2001 Bonjour ! Nous sommes Alexandre Liziard et Étienne Ozeray, étudiants en fin de cycle de design graphique. Nous consacrons cette année à mener à bien notre projet de diplôme. Ce site est notre carnet de bord. En savoir plus

Comment, en tant que designers graphique, intégrer les paradigmes ayant été mis en œuvre dans les interstices  ➞* * «Ce terme d’interstice fut utilisé par Karl Marx pour qualifier des communautés d’échanges échappant au cadre de l’économie capitaliste, car soustraite à la loi du profit: troc, ventes à perte, productions autarcique, etc. L’interstice est un espace de relations humaines qui, tout en s’insérant plus ou moins harmonieusement et ouvertement dans le système global, suggère d’autres possibilités d’échanges que celles qui sont en vigueur dans ce système.» Nicolas Bourriaud, Esthétique relationnelle, Les presses du Réel, 2001, p16 du libéralisme économique régissant notre société, à savoir la libération des outils matériels et intellectuels par la contribution, l’échange et l’ouverture, pour contribuer au développement d’un design non plus constitué d’un corps de spécialistes détachés du réel mais d’individus intégrés à la collectivité, dans le but de favoriser l’autonomie et l’émancipation individuelle et sociale?

Ce «Grand projet» naît d’une volonté commune de contribuer activement – dans la lignée des contre-cultures passées – aux alternatives qui ont fait ce qu’est la culture libre aujourd’hui ; il nous faut donc définir ce qu’est faire du design aujourd’hui, ré-interrogeons nos façons de faire, re-pensons nos outils, concevons ces outils, interrogeons les processus, interrogeons les utilisateurs, interrogeons les financements, prenons garde à ne pas se faire aspirer dans une sphère mercantile, apprennons à faire plus avec moins, à ne plus faire seul mais à plusieurs.

Nous sommes convaincus que le design graphique n’existe que par et pour l’environnement culturel et social où il évolue, il faut prendre garde à ne pas en faire un outil superficiel, un simple cosmétique. Nous nous attachons à mettre notre pratique au service de nécessités plutôt que d’en créer. Nous croyons et voulons participer au développement d’un design responsable, basé sur la contribution, l’échange et l’ouverture et militer pour une libération des savoirs, des outils et du travail. Il nous faut sortir de la passivité technique, ne plus se laisser guider par nos outil mais en être acteur. Nous devons donc sans cesse ré-interroger leur place, ne pas se contenter d’outils préétablis et limités mais de les adapter aux nécessités. Nous devons placer l’outil au cœur de notre processus de travail et le considérer comme vecteur de sens plutôt qu’instrument d’exécution. Le designer graphique, en tant qu’expert en mise en forme, contribue à la circulation du savoir en la rendant lisible et compréhensible. Il est donc un des enjeux majeurs de nos recherches de développer des outils favorisant la mise en commun des savoirs et de contribuer à leur mise en forme.
L‘outil tenant une place majeure dans le processus de création, il est nécessaire que celui-ci soit «convivial»  ➞**** Ivan Illich, La Convivialité, Seuil, 1973 c’est à dire qu’il doit être ouvert dans son utilisation, ceci permettant l’expression libre de celui qui l’utilise. La libre circulation du savoir, détachée de considérations mercantiles ou égotiques, contribue au développement et à l’épanouissement individuel et social. L’autonomie dans le travail entend minimiser les contraintes hiérarchiques traditionnelles pour le considérer comme un accomplissement de soi plutôt qu’un devoir. Cette posture tend à se défaire de l’homme machine au profit de l’homme créateur.

Contact Nous voulons que cette initiative naisse de plusieurs voix, de réflexions et de dialogues multiples entre camarades, amis, professeurs, designers, architectes, vidéastes, musiciens, danseurs, peintres, chômeurs, millitants, etc. Elle doit être l'addition d'une bande de je où chacun mène ses affaires et amène ses savoirs. Contactez, contribuez, proposez, critiquez, commentez, réfutez, saluez, etc, à l'adresse bonjour [at] interstices [point] io. Colophon Ce site est propulsé par le CMF libre ProcessWire et composé grâce au caractère typographique libre Gap Sans. L'ensemble du contenu disponible sur ce site est placé sous licence libre Creative Common Attribution - Non Commercial - Share Alike (CC BY-NC-SA) à l'exception des contenus extérieurs conservant leurs propres licences.

Soutenance

le 21-05-2015 Préparation/Organisation des axes principaux

Préparation/Organisation des axes principaux

On approche de la soutenance... Et pour clarifier les choses, on se bricole des schémas, de courts textes, le tout sur un seul et même poster; et ça, c’est pas une mince affaire. Ici quelques "premiers jets" d’une éventuelle composition de ce joyeux bazar. Work in progress.

Poster un commentaire

le 16-06-2015 Bricolage/présentation/typon/sérigraphie/cleanage/claqué les bonhommes

Bricolage/présentation/typon/sérigraphie/cleanage/claqué les bonhommes

Poster un commentaire

le 19-06-2015 La charette

La charette

Bon. La soutenace c’est le 29 juin, 17h aux arts déco, c’est la charette, on est pas beau, mais les "choses" se clarifie, les cernes se creusent mais ça prend forme. Doucement.

Poster un commentaire

le 20-06-2015 Bazar

Bazar

Et pendant qu’il y en a qui tape du pied à la T-lescoP ou qui joue du coude au Hellfest, nous on bosse (dur).

Poster un commentaire

le 22-06-2015 Note d'intention. Dernière.

Note d'intention. Dernière.

«Parce qu’il contribue à la mise en forme de contenus et à l’organisation des conditions de circulation des biens matériels et immatériels, le design graphique est toujours une recherche d’équilibre entre son instrumentalisation par les pouvoirs économiques et politiques, et l’attitude critique des designers à l’égard de ces pouvoirs.» (Annick Lantennois, Le vertige du funambule, entre économie et morale, Édition B42, 2010)

Ce diplôme naît d’une réflexion commune autour de cet équilibre. Via les divers supports d’application du design graphique, nous avons cette année cherché à mutualiser nos réflexions sur la culture libre en considérant l’héritage et l’influence des contres-cultures sur celle-ci. Dans le but de diversifier la mise en œuvre des hypothèses soulevées précédemment, nous avons ouvert plusieurs chantiers. Cela nous a ainsi permis de procéder à des aller-retours, des croisements entre différents domaines. Nos intentions pour ces chantiers ont été de porter un regard critique sur notre pratique, sur sa place et ses processus dans la recherche d’autres possibles. C’est dans cette optique que nous avons insisté sur la mise en commun des savoirs et des outils, en tant que méthodologie de travail.

Trois pôles principaux, développés de manière parallèle, catégorisent ces chantiers: L’élaboration d’une boîte à outils, l’application de nos intentions et le "rendu public" de nos recherches.

La création de cette boîte à outils a permis de mettre en commun les réflexions et les outils développés dans nos recherches. Celle-ci se veut ouverte et évolutive, partagée tout au long de l’année via une plateforme en ligne de manière à rendre accessible nos problématiques, nos références et l’évolution de nos chantiers.

Aussi, cette boîte à outils s’est matérialisée dans la mise en pratique des problématiques par différents projets collaboratifs. L’installation, le support numérique, le dessin de caractère, l’édition ou encore l’identité visuelle auront été pour nous différentes manières de mettre en œuvre nos intentions.

Tant sur la toile que dans l’espace, le rendu public est l’occasion de compléter ces chantiers et de générer des échanges. Et c’est dans ce soucis de diffusion et de médiation que nous vous invitons le 29 juin prochain à découvrir un an d’expérimentations autour de cette réflexion commune.

Poster un commentaire

le 23-06-2015 Installation

Installation

Poster un commentaire

le 24-06-2015 J-6

J-6

Poster un commentaire

le 24-06-2015 Réunion/pré-jury

Réunion/pré-jury

Poster un commentaire

le 26-06-2015 J-4

J-4

Poster un commentaire

le 27-06-2015 J-3

J-3

Poster un commentaire

Cet article Tout les articles